Actualité

La Turquie renverra, dès lundi, les djihadistes européns dans leur pays

La Turquie a fait savoir qu’elle avait l’intention de renvoyer dans leur pays d’origine les djihadistes étrangers capturés en Syrie. Les Français seraient au nombre de dix.

« Nous commencerons à partir de lundi » , a déclaré le ministre de l’Intérieur turc, Süleyman Soylu, lors d’un discours à Ankara. « Pas besoin de courir dans tous les sens : nous allons vous renvoyer les membres de l’EI. Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez » , a-t-il ajouté ce vendredi 8 novembre. L’Europe serait également visée par cette mesure. Dans le cas de la France, les djihadistes seraient au nombre de dix, rapporte le Quai d’Orsay à France.

« Que cela vous fasse plaisir ou non (…) nous vous renverrons ces membres de l’EI »

La veille, le président Turc Recep Tayyip Erdogan avait affirmé que 1 150 membres de l’EI étaient actuellement dans des geôles turques. Si son gouvernement appelle régulièrement les États européens à récupérer leurs ressortissants qui ont intégré les rangs de l’EI, les gouvernements se montrent généralement peu enclins. « Nous ne sommes pas un hôtel pour les membres de Daech », a expliqué le ministre de l’Intérieur turc il y a peu. « Que cela vous fasse plaisir ou non, que vous leur retiriez ou non leur nationalité, nous vous renverrons ces membres de l’EI, vos propres gens, vos propres ressortissants », a-t-il insisté ce vendredi.

Le président turc a, quant à lui, chiffré à 287 le nombre de djihadistes capturés depuis le déclenchement de l’offensive d’Ankara en Syrie, le 9 octobre. Si la Turquie a longtemps été soupçonnée d’avoir laissé les jihadistes traverser sa frontière pour rejoindre la Syrie après le début du conflit qui déchire ce pays depuis 2011, elle a rejoint la coalition antidjihadiste en 2015.  

Voir plus

MondeOrient

Un journal d'actualité en temps réel !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *