Actualité

Des responsables libanais protestent contre la menace iranienne d’attaquer Israël depuis le Liban

Des responsables libanais ont protesté contre une récente menace du corps des Gardiens de la révolution islamique d’attaquer Israël depuis le Liban, estimant qu’une telle entreprise serait une violation de la souveraineté du pays, rapporte jeudi le Jerusalem Post, qui cite le journal arabe Asharq Al-Awsat.

“Si le régime sioniste commet la moindre erreur envers l’Iran, nous réduirons Tel-Aviv en cendres depuis le Liban”, avait déclaré le commandant Morteza Qorbani, ajoutant que Téhéran n’aurait pas besoin de tirer un seul missile depuis son territoire.

“Ces déclarations sont regrettables et inacceptables”, a tweeté le ministre libanais de la Défense, Elias Bou Saab. 

“Ils constituent une violation de la souveraineté du Liban, qui entretient des liens d’amitié avec l’Iran, qui ne doit en aucun cas porter atteinte à la prise de décision indépendante de Beyrouth”, a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Information, Jamal al-Jarrah, a qualifié les propos de Qorbani d'”irresponsables” et “arrogants”, ajoutant qu’ils constituent une violation de la souveraineté, du peuple et de l’État du Liban.

“L’Iran peut se défendre comme il l’entend, mais le Liban n’est pas la boîte aux lettres des Gardiens de la Révolution, ni une arène pour les acteurs étrangers”, a affirmé le ministre.

Le député libanais Nadim Gemayel a appelé le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, le président Michel Aoun et le Premier ministre intérimaire, Saad Hariri, à répondre clairement à la menace iranienne.

Voir plus

MondeOrient

Un journal d'actualité en temps réel !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *