Actualité

Soudan: Omar el-Béchir condamné à deux ans de «résidence surveillée»

Omar el-Béchir, 75 ans, destitué le 11 avril après 30 ans de pouvoir, était jugé par un « tribunal spécial » depuis le mois d’août pour fonds perçus de l’Arabie saoudite. L’ancien président soudanais a finalement été condamné à deux ans de « résidence surveillée » ce 14 décembre 2019.

« C’est un procès politique », a répété à la presse Mohamed al-Hassan, son avocat, qui a notamment assuré que l’argent n’avait pas été utilisé à des fins personnelles mais sous forme de dons. Selon un témoin au procès, l’ex-président aurait ainsi donné quelque cinq millions d’euros au groupe paramilitaire des Forces de soutien rapide (RSF). Si l’ancien chef d’État a reconnu avoir perçu un total de 90 millions de dollars de la part de dirigeants saoudiens, le procès ne concerne que 25 millions de dollars reçus, peu avant sa chute, du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Voir plus

MondeOrient

Un journal d'actualité en temps réel !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *